» intuite «

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Personnel et confidentiel

Fil des billets

vendredi 5 septembre 2008

Manifestons subrepticement notre présence

Born AgainMais quel temps de merde ! J’iraye bien m’expatrier les miches dans un pays ensoleillé mais, dans la plupart des cas, ils parlent pas français ces cons là. J’ai jamais compris pourquoi on s’était compliqué la vie à inventer d’autres langues. Comme si c’était pas déjà bien assez ardu comme ça.

Enfin bref, vous avez vu un peu ? Y’a eu du changement par ici, hein ? J’ai tout changé ! Le thème du blog, le logiciel d’édition de blog, le nom du blog, l’url du blog, l’url des flux rss du blog, la méthode de génération dynamique des url du blog, le blog, j’ai même changé de slip, t’as qu’à voir… Manque plus qu’a changer de lectorat, quoi.

Lire la suite...

mercredi 20 février 2008

Procédons à une autocritique teintée d'un soupçon de publicité

directions.jpg Je ne l’ai jamais évoqué ici car les morbides escadrons de la honte m’en ont toujours dissuadé, mais l’impitoyable glaive de la vérité me contraint, aujourd’hui, à l’aveu : je suis spacialisé comme une crêpe. Je n’ai aucun sens de l’orientation, ou plutôt si, j’en ai un, mais il m’induit systématiquement en erreur. Mon sens de l’orientation est facétieux, si vous voulez.

Lire la suite...

mercredi 19 septembre 2007

Libérons notre espace olfactif

Je n’en ai jamais parlé ici, mais j’ai l’odorat hyper développé. Quand on a un tarin comme le mien, autant que ça serve à quelque chose, notez bien. Je suis capable de repérer quand un voisin de palier mastique un chewing-gum à la fraise ou quand une collègue utilise une marque de savon de Marseille à l’huile de bambou un peu cheap. Je connais d’ailleurs des chiens qui complexent à mort quand j’entre dans une pièce. Gamin, je reniflais systématiquement le contenu de ma gamelle avant de le goûter, ça me permettait de savoir si on essayait de m’entuber en dissimulant des médicaments dans ma pâtée. C’est bien simple, si j’avais été Breton, on m’aurait appelé Marcel Pagnol (cherchez pas ou vous allez le regretter).

Lire la suite...

lundi 23 juillet 2007

Interrogeons-nous fébrilement pour savoir si c'est de l'art ou du cochon

monochrome.jpg Récemment, sur le blog de mon ami Staner, Arthémisia et moi nous livrions à une discussion autour de l’art moderne, et plus particulièrement la peinture, domaine dans lequel j’avoue mon ignorance crasse. Nous y échangions superficiellement nos conceptions respectives entre diverses considérations sur le café, les bisounours et les Marshmallows. Aujourd’hui, je suis tombé sur une dépêche consacrée au scandale survenu autour d’une toile du peintre américain, Cy Twombly, dont j’ignorais jusqu’à l’existence.

On y apprend, notamment, qu’une jeune femme, française, est actuellement poursuivie en justice pour avoir déposé l’empreinte de son rouge à lèvre sur une toile entièrement blanche après l’avoir embrassée. Cette toile, immaculée de trois mètres sur deux, ne portant pas de titre est (était ?) évaluée à deux millions d’euros. Le personnel de la collection Lambert, à qui appartient cette toile, s’est dit sous le choc mais ne l’était manifestement pas assez pour oublier d’appeler la police qui est donc venu appréhender la vandale.

Lire la suite...

lundi 26 mars 2007

Laissons libre court à notre geekerie naturelle (et dont à propos de laquelle si on la chasse elle revient au galop)

Ah, ça ira, ça ira, ça ira, les équipementiers à la lanterne !Ce w-e, la carte-mère de mon pc a rendu l’âme à gauche (oui, je sais ce que certains sont déjà tentés de me dire, mais vous savez ce que c’est, licence poétique, bla, bla, bla, tout ça). Ni une, ni deux, je me dis : « Laurent, mon amour, c’est pas compliqué, y’a pas à tortiller, n’allons pas par quatre chemins, détournons-nous de toute sinuosité, faisons l’impasse sur les difficultés, soyons simple, direct et efficace, restons pragmatique, évitons les envolées lyriques, évaluons clairement la situation …

Lire la suite...

- page 1 de 3