» intuite «

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Personnel et confidentiel

Fil des billets

mardi 27 février 2007

Sauvegardons notre tranquillité d'esprit.

Un nouveau billet, un nouveau billet… Il en a de bonnes le Staner ! C’est pas prévu ça. Ça sort pas comme ça les posts, hein, faut les écrire. J’ai pas de thèmes, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? Y’m faut un thème moi, j’y peux rien. Je vais pas commencer à raconter ma vie quand même, je voudrais pas vous faire pleurer. Et pis, ma vie, c’est pas très intéressant. Bon je sais bien, faut pas se leurrer, en général, les blogs, moins c’est intéressant, mieux ça marche, c’est bien connu. C’est un phénomène naturel en fin de compte, plus on raconte des choses médiocres, plus les gens se reconnaissent, hein, c’est normal.

Lire la suite...

mardi 17 octobre 2006

Redoublons d'attention

C'est toujours pareil, chaque fois qu'on a besoin d'une photo de chaussettes, en n'en trouve pas. En attendant je vous  met les chaussettes de la mort qui tue Bon c’est sûr, les étiquettes sont l’ennemi numéro un de la civilisation, on ne va pas y revenir. Mais il ne faudrait pas croire pour autant qu’elles constituent la seule menace envers l’espèce humaine. Bien au contraire, de toutes parts, les violences se succèdent et il ne se passe pas un jour sans qu’un nouvel attentat à la santé mentale de l’Homme ne se produise. Il convient de garder l’œil ouvert car le danger vient de partout et surtout de là où on s’y attend le moins.

Lire la suite...

jeudi 5 octobre 2006

Recoiffons-nous

hair_red.jpg J’sus encore t-été au coiffeur aujourd’hui !

En principe tout aurait dû se passer normalement, dans le calme et la sérénité. Comme d’habitude, j’arrive comme un cheveu sur la soupe, juste avant la fermeture. Je négocie une coupe vite fait, bien fait, j’insiste, je supplie, je charme, je pleure, je me roule par terre, je cogne, j’use de moyens de persuasion peu recommandables, j’emploie le chantage et diverses mesures de rétorsion, je menace et j’applique différentes techniques de coercition pour finalement obtenir, de haute lutte, une place dans le fauteuil de manoeuvres capillaires.

Lire la suite...

vendredi 23 juin 2006

Enfant, je n'aimais pas.

lau4ans.jpgEnfant, je n’aimais pas les bonbons. Les sucreries, les gâteaux, les douceurs, je n’aimais rien de tout ça. J’étais un petit garçon trop sérieux comme il y en a parfois. Un enfant grave. Je ne parlais pas beaucoup, je ne pleurais pas et pour tout dire, je me réfugiais souvent dans une attitude qui pouvait aisément passer pour de l’autisme.

Certes, comme tous les enfants, j’avais un monde intérieur bien à moi, dans lequel j’aimais me retrouver et que je ne partageais pas. J’avais comme ami, un renard imaginaire qui me protégeait contre les démons de la nuit, qui m’accompagnait lorsque je devais traverser seul une pièce dans le noir. Je ne sais pas au juste combien de temps il est resté avec moi. Il a simplement disparu lorsque je n’ai plus eu besoin de lui parce que j’avais cessé de croire aux démons… et aux renards magiques par la même occasion, on n’a rien sans rien.

Lire la suite...

jeudi 15 juin 2006

L'heure est grave !

super.jpgL’heure est grave, mes amis !
Enfin, quand je dis l’heure, c’est vraiment parce que j’aime bien dire « l’heure est grave » car en fait, c’est pas l’heure qui est grave, c’est le jour. Mais faut dire que « le jour est grave », ça le fait moins quand même. On a plus l’habitude d’entendre « le jour s’est levé » ou « le jour est venu » ou des trucs comme ça. Remarquez que l’heure aussi elle peut-être venue, mais par contre, elle ne se lève jamais, je sais pas pourquoi. Peut-être parce que l’heure universelle étant basée sur celle de Greenwich, elle est fondamentalement anglaise en qu’en anglais, « grave » signifie tombeau, or quand on est dans un tombeau, la plupart du temps, on ne se lève pas. Enfin, moi je dis ça, je dis rien, j’en sais rien, je suppute.

Lire la suite...

- page 2 de 3 -