Cuisines Spacial

Le 24.02.1995

Objet: Vous verrez bien!

Messieurs et mesdames de chez Spacial,

Comme vous l’avez fort aimablement proposé à mon répondeur lors de votre pénible intervention du 23 courant, je vous serais infiniment reconnaissant de bien vouloir noter, conformément au souhait émis par la commission informatique et jardinage, que nous (mon répondeur et moi) ne désirons plus, n’avons jamais désiré, et ne désireront jamais être contacté par votre service et cela, qu’il s’agisse de me vendre une cuisine, ou de me faire participer à un jeu quel qu’il soit.

J’ajouterais que ni moi, ni mon répondeur n’envisageons l’achat, à plus ou moins long terme, d’une cuisine ou de quoi que ce soit s’en rapprochant, et que, même si cela avait été le cas, j’aurais opté pour une cuisine Schmidt pour la bonne raison qu’eux font de la pub à la télé mais qu’ils ne m’emmerdent pas chez moi ! Permettez moi de préciser que nous sommes absolument hostiles à toute forme de démarchage à domicile et que par conséquent, si l’idée vous prenait de vous lancer dans le porte à porte, nous vous saurions gré de ne pas nous en faire profiter (surtout moi d’ailleurs, Gérard, mon répondeur, étant beaucoup moins à cheval sur ce dernier point).

A toute fin utile, j’aime autant souligner que si par extraordinaire, vous élargissiez le cercle de vos compétences à la vente d’hélicoptères ou de porte-avions, je demeurerais résolument insensible à vos arguments. D’ailleurs, autant vous prévenir tout de suite, je ne m’intéresse à rien, je ne suis pas un bon client, je n’achète jamais rien et si je le faisais, je ne paierais pas. J’ose espérer que cette dernière assertion saura trouver le chemin de votre coeur et que je n’aurais pas à réitérer ma demande.

Je ne résisterai pas plus longtemps au plaisir de vous annoncer qu’à l’heure où les efforts du gouvernement portent, entre autres, sur la nécessité de sensibiliser les français à l’aspect vital qu’il y a à repeupler la France, vous devriez avoir honte de vous être rendus responsables il y a quelques temps, d’une intervention qui eut pour principal effet de m’empêcher d’achever un acte ouvertement patriotique qui aurait pu aboutir, n’ayons pas peur de le dire, sur une naissance à plus ou moins long terme. D’ailleurs, à ce propos, je ne saurais trop vous conseiller de faire plancher vos têtes pensantes du marketing sur l’importance sans équivoque pour votre image de marque qu’il y aurait à éviter les appels durant les heures copulatoires. Je sais! les français baisent à n’importe quelle heure, mais là, ça n’est plus mon problème et ne comptez pas sur moi pour faire partie du panel des sondés sur cette question si par extraordinaire vous vous décidiez à suivre mon conseil.

Merci beaucoup et au plaisir de ne plus vous entendre.

ps : par la même occasion, et si ça n’est pas trop demander, j’apprécierais au plus haut point que vous fassiez part de ma résolution aux emmerdeurs téléphoniques N° 2 après vous, j’ai nommé: les sondeurs du week-end. Je n’ignore pas que vous ne vous trouvez pas directement mêlés à leurs exactions, mais la logique la plus élémentaire voudrait qu’il existât une communication efficace au sein de la caste des importuns de tous poils.