Autant vous le dire tout de suite, je ne vais pas vous recommander une méthode plutôt qu’une autre. Il existe plusieurs écoles, chacune avec son credo, chacune appliquant une méthodologie qui lui est propre. Tout au plus me contenterai-je de préciser utilement que ces différentes approches, dans leur grande diversité, présentent toutes un inconvénient majeur qui est que le seul point commun qu’on peut leur trouver demeure leur totale inefficience et, pour tout dire, leur complète inadéquation au problème qui nous intéresse ici ce qui constitue, vous le reconnaîtrez avec moi, une raison suffisante pour ne pas vous les présenter.

Les précautions d’usage étant prises attachons-nous dès lors, d’un élan fier et dominateur, à aborder notre principal sujet, à savoir, l’art et la manière de la contemplation d’un avenir radieux (pour ceux d’entre vous qui ne maîtrisent pas encore parfaitement la discipline de l’abordage de sujet principal d’un élan fier et dominateur, contentez-vous alors de le faire dans un esprit volontaire et animés d’une forte résolution, cela devrait être suffisant dans un premier temps).

Comme nous l’avons vu, il est indispensable à la bonne conduite de l’exercice qui nous intéresse, de commencer par trouver un avenir radieux. Pour ce faire, je pense pouvoir affirmer qu’à moins d’avoir une chance exceptionnelle, il est généralement nécessaire de le chercher. Où le chercher ? me direz-vous. Et bien, là encore, il n’y a aucune règle établie, mais comme se plaisait à le répéter un de mes amis homosexuels avant de nous quitter pour d’autres horizons : « aimer c’est regarder ensemble dans la même direction ! ». Voilà donc un conseil qui en vaut un autre pour commencer à chercher. Je dois à la justice de préciser que mon ami aimait aussi à dire qu’il est toujours bon d’élargir le cercle de ses amis, bien que cette dernière assertion fût toujours, entre nous, un sujet de discorde, mais ne nous égarons pas.

Une fois que vous aurez localisé l’avenir, un avenir, n’importe lequel, assurez-vous qu’il soit radieux avant que d’aller plus loin. S’il ne l’est pas, ne le mettez pas trop vite à l’écart et essayez de discerner s’il n’existe pas un moyen simple de l’améliorer, c’est utile à préciser car souvent les gens renoncent à le faire et continuent à chercher toute leur vie.

Lorsque vous aurez enfin trouvé un avenir radieux ou qui peut le devenir moyennant un moindre investissement, vérifiez qu’il s’agit bien du vôtre car c’est rarement le cas du premier coup et il vous faudra souvent procéder à quelques ajustements, sous forme de spoliation, pour vous l’approprier, mais ceci fera l’objet d’une autre étude.

Supposons maintenant que vous êtes parvenu à localiser un avenir radieux et à vous l’approprier, vous vous apprêtez à le contempler. Et bien c’est là que les vraies difficultés surviennent, car il vous faudra alors être à la fois très discret, afin de ne pas attirer l’attention des envieux qui pourraient vous le subtiliser et très rapide car si vous attendez trop longtemps, il se retrouvera rapidement derrière vous, ce qui complique immanquablement la contemplation.

Voilà, c’est à peu près tout ce que je peux vous dire sur le sujet, n’étant moi-même jamais parvenu à réaliser pleinement cet objectif. Je vous souhaite cependant une grande réussite dans cette louable entreprise mais ayez toujours à l’esprit, dans votre quête, que le succès n’est pas garanti et que si la difficulté est trop grande, il vous restera toujours l’ingénieuse possibilité de changer d’objectif en cours de route et de vous contenter de contempler un avenir de merde.